Baromètre du crowdlending – Juin 2016


Un mois de juin un peu spécial pour notre équipe, puisque WeShareBonds fait son entrée dans le crowdlending avec son premier projet Gravexia, qui est en ligne ! De nombreux articles relaient notre lancement et dressent le portrait de la plateforme. Ces articles sont notamment disponibles sur le JournalDuNet, FrenchWeb, La Tribune, Le Figaro, NextFinance et Crowdlending.fr. Nous re-parlerons de WeShareBonds dès le mois prochain, lorsque nos premiers projets seront comptabilisés dans le baromètre du crowdlending.

Un mois effervescent pour le crowdlending

En juin, les banques et les institutionnels tentent de rassurer et de montrer leur intérêt pour les TPE/PME en multipliant les initiatives, et en créant également des passerelles avec le monde des start-ups. La Région Ile-de-France et BpiFrance lancent le ‘Prêt Croissance’, soit 6 millions d’euros pour aider les TPE et PME du département. Aviva investit 50 millions d’euros avec Eiffel Investment Group vers les PME, tandis qu’Allianz monte son propre fond, InnovAllianz, pour investir dans les start-ups. Cette tendance est également perceptible de l’autre côté de la Manche, avec un investissement de 100 millions de livres de la Banque d’Investissement Européenne (BEI) dans les PME anglaises (Brexit ?), via la plateforme de P2P lending Funding Circle.

En 2015, 34 milliards de dollars ont été investis en financement participatif, contre 30 par Venture Capital

Le financement participatif atteint tous les records : 34 milliards de dollars ont été investis par les plateformes de financement participatif, contre 30 par Venture Capital en 2015 (source: Financial Times). En seulement six ans, le financement participatif a explosé et les experts estiment qu’il atteindra 90 milliards de dollars d’ici 2020.

Enfin, le Brexit a pour le moins bouleversé l’Europe et le monde de la fintech. Les places financières européennes cherchent à présent à attirer les fintech basées à Londres. Une opportunité pour Paris de renforcer son influence dans la finance européenne ? Notre capitale ne semble néanmoins pas être la plus attrayante : une réglementation stricte, et une fiscalité moins engageante qu’à Dublin ou au Luxembourg.

Les leaders se maintiennent, les challengers se bousculent dans le baromètre du crowdlending

Lendix reste le leader incontesté en montant levé dans notre baromètre du crowdlending, autant sur le semestre que sur le mois, suivi par Unilend et Lendopolis. Tributile, peu habitué des palmarès en crowdlending, se place en quatrième position avec 401k€ levés. Crédit.fr perd de la vitesse avec seulement six projets financés sur le mois de juin, pour un montant de 275k€.

PlateformeMontant levé juin 2016Montant levé S1 2016Nombre de projets juin 2016Nombre de projets S1 2016
Lendix2 689 000€
13 119 000€
1045
Unilend
833 500€
4 309 500€
1165
Lendopolis
700 000€
2 596 000€
1037
Tributile
410 000€
436 000€
24
Credit.fr
275 000€
2 329 000€
645

L’analyse des taux de défaut (les projets en défaut étant définis par nous comme les projets ayant au moins un incident de paiement à date non régularisé) des plateformes reste complexe car les plateformes sont récentes et les défauts n’apparaissent statistiquement pas au début des prêts. À date les taux de défaut les plus documentés sont présentés sur Unilend, acteur le plus ancien du secteur (2013).

On observe les montants suivants :

PlateformeAgrémentDateProduction depuis le 02/09/15Dossiers financés depuis le 02/09/15Taux de défaut (en nombre de projets) source plateforme
LendixIFP30/01/2015 27 205 630 €
1031% (1/111)
UnilendIFP18/12/2015 13 362 500 €
18410,7% (28/261)
LendopolisIFP17/10/20146 085 500 €
902,67% (3/112)
Credit.frIFP17/10/20143 529 000 €
690%
ClubfundingCIP27/03/2015 1 591 000 €
90%
PrexemIFP07/11/20141 064 000 €
290%
BoldenIFP28/11/2014645 000 €
250%
InvestbookCIP12/12/2014 264 000 €
20%
Prêt upIFP06/03/2015751 577 €
47
Prêt goIFP17/10/2014 86 264 €
6
TributileIFP07/11/2014496 000 €
5
Prêt storyIFP04/09/2015 55 540 €
3
Prêt PMEIFP17/10/201442 000 €
2

De façon visuelle, notre baromètre du crowdlending illustre ces disparités

 


Voir les commentaires