La reprise en Chine

Mis à jour il y a 5 mois

L’épidémie apparue en décembre 2019 à Wuhan a mis toute la Chine à l’arrêt. Les mesures de confinement ont eu un impact considérable sur l’économie nationale, qui devrait connaitre une croissance négative au premier trimestre de 2020. Suite à la reprise en Chine, la consommation, mesurée par les ventes au détail, a chuté de 20,5 %. Malgré les autorités qui se veulent rassurantes et qui assurent que l’épidémie est sous contrôle, les consommateurs, méfiants, restent chez eux, ceci mettant les petits commerces en difficulté.

Une consommation qui peine à reprendre

Après trois semaines de fermetures administratives à la suite des mesures prises pour contrer l’épidémie, la consommation peine à repartir en Chine. Depuis mi-février, les Chinois, prudents, continuent à limiter leurs déplacements en évitant les commerces traditionnels. Les services impliquant une proximité avec le client sont particulièrement touchés.

Les autorités locales ont annoncé nombre de mesures en vue de relancer la consommation. Dans le Zhejiang, province située au sud-ouest de Shanghaï, les entreprises ont été incitées à accorder une demi-journée de congés supplémentaires par semaine, pour encourager leurs salariés à sortir et dépenser davantage.

Le 26 mars, le ministère du Commerce a annoncé que la consommation se serait stabilisée. Cependant, une étude de Bloomberg démontre que la moitié des magasins n’auraient pas la trésorerie nécessaire pour survivre plus de six mois.

La reprise en Chine : Des exportations perturbées

Par ailleurs l’économie chinoise dépend pour une grande partie de ses exportations. Le reste du monde étant en bonne partie confiné, celles-ci se voient pour l’instant très perturbées. Le secteur automobile est particulièrement touché, comme le groupe SAIC (Shanghai Automotive Industry Corporation), qui enregistre une baisse 92 % de son activité.

Selon la base de données commerciales Tianyancha, 26 000 entreprises dans le secteur de l’exportation ont fermé ; en cause, une absence globale de demande.

La reprise en Chine : La réouverture des écoles

Les écoles commencent à rouvrir. À Pékin, ce sont 50 000 lycéens qui ont repris les cours. Cette “rentrée scolaire” s’accompagne de plusieurs précautions nouvelles, telles qu’un lavage systématique des mains et une désinfection des salles de classe. Les enfants portent des masques, et la distanciation sociale est marquée par le port d’un casque avec des tiges de plus d’un mètre. À Shanghai, l’une des premières mesures mises en place a été une prise de température systématique. D’autres dispositifs ont été installés, comme des cloisons sur les tables collectives afin de limiter le contact entre les élèves.

Un retour à la normale sera-t-il possible en France ?

Publication originale le 29 avril 2020, mise à jour le 26 mai 2020

Sujet(s):

Articles recommandés