Covid-19 : Comment le MEDEF épaule les PME sur les délais de paiement

le medef épaule les PME, covid 19 et medef

Mis à jour il y a 6 mois

Le MEDEF, avec lequel WeShareBonds a eu l’occasion d’innover lors du lancement de la plateforme de financement Medef Accelerator, a pris plusieurs initiatives pour aider les PME dans le contexte du Covid-19.

Medef : informer les PME dans le contexte de Covid-19

En tant que premier réseau d’entrepreneurs de France (dont 95% de PME), le Medef a pris l’initiative d’informer spécifiquement ses adhérents dans le cadre du Covid-19. De même que Wesharebonds le fait avec le site covid-pme.info, il a créé un fil d’informations afin de relayer notamment les principales décisions et plans d’actions du gouvernement (report de charges, prêt Lemaire garanti « PGE », prêts BPI, chômage partiel…), ainsi que les bonnes pratiques pour les PME.

Participation du MEDEF au Comité de Crise sur les délais de paiement

Dans le cadre du plan d’urgence de Bruno Le Maire, dont les mesures phares sont la garantie de l’État sur les prêts bancaires PGE) à hauteur de 300 milliards d’euros, les reports de charges fiscales et sociales et les mesures de chômage partiel, le gouvernement a également mis en place un Comité de Crise sur les délais de paiement.

Ce comité est destiné à renforcer les actions du Médiateur des Entreprises et du Médiateur du Crédit avec la participation de différentes organisation socio professionnelles (AFEP, CPME, MEDEF, U2P) et les CCI.

image.png

La mission du Comité : combattre les retards sur les délais de paiement

Les buts premiers du Comité sont de lutter contre les mauvaises pratiques en matière de délais de paiement, et de promouvoir les pratiques solidaires

Pour rappel, le crédit interentreprises représente une source de financement annuelle pour les PME de 700 milliards d’euros. La maîtrise des délais de paiement est donc un axe fondamental de l’économie dont la fluidité doit être assurée pour éviter des crises de trésorerie pour les PME, et ce d’autant plus que les solutions telles que l’affacturage risquent d’être rapidement soumises à de fortes tensions.

Le Comité de Crise bénéficie par ailleurs de l’appui de la « Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes » (DGCCRF) et de la DIRRECTE.

Faire remonter les mauvaises pratiques de délais de paiement

Il est possible de reporter via le MEDEF – de manière confidentielle pour le « lanceur d’alerte » – toute difficulté avec un client lié notamment au délai de paiement d’une créance, ou bien de saisir directement le Médiateur des Entreprises.

L’objectif est certes de promouvoir les comportements solidaires et les bonnes pratiques, mais surtout de pouvoir engager rapidement une médiation pour régler les situations signalées. Un accent est mis sur l’action des gros donneurs d’ordre, notamment les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 1,5 milliard d’euros.

Bruno Le Maire a par ailleurs indiqué que les entreprises au comportement peu vertueux en termes de délais de paiement risquaient d’être exclues du bénéfice de la garantie d’État au titre du PGE.

Publication originale le 6 avril 2020, mise à jour le 6 avril 2020

Sujet(s):

Articles recommandés