Emménagement : les démarches à suivre pour ouvrir un compteur EDF

Les démarches à suivre pour ouvrir un compteur EDF

Mis à jour il y a 1 mois

Si vous emménagez dans un nouveau logement, le précédent locataire ou propriétaire doit, tout d’abord, contacter EDF ou son fournisseur pour résilier son contrat. Ensuite, c’est le nouvel arrivant qui doit entamer les démarches pour ouvrir son compteur EDF. Nous vous expliquons comment procéder…

Comment changer le nom d’un contrat EDF ?

Si vous voulez changer le nom d’un contrat EDF, l’ancien locataire ou propriétaire doit, tout d’abord, contacter EDF ou le fournisseur avec lequel il a signé son contrat d’électricité, en indiquant la date de son départ et son index de consommation. Le fournisseur pourra alors couper le compteur. Le site agence-france-electricite.fr conseille d’entamer les démarches quelque deux semaines avant de déménager.

Ensuite, le nouvel arrivant doit procéder à l’ouverture du compteur EDF ou chez un autre fournisseur.

En effet, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, les consommateurs ont le choix de leur fournisseur. Si, auparavant, EDF était en situation de monopole pour l’électricité, il existe, aujourd’hui, une trentaine de fournisseurs dits alternatifs (Ilek, Enercoop, Plüm Énergie…), préviennent les spécialistes du site agence-france-electricite.fr.

Une fois le fournisseur choisi, il suffit de le contacter, en ligne ou par téléphone, afin de souscrire l’offre la plus intéressante pour vous.

Comparer les offres des différents fournisseurs

Face à la multitude d’offres présentes sur le marché, les experts du site agence-france-electricite.fr recommandent d’utiliser un comparateur en ligne. En quelques clics, vous aurez accès aux offres les plus intéressantes pour vous.

Pour ce faire, il faut indiquer certaines informations relatives au logement, comme :

  • l’adresse exacte
  • la nature (appartement, maison)
  • le type d’électricité voulu : classique (issue des énergies fossiles) ou verte (provenant des énergies renouvelables)
  • le numéro de compteur (PRM si compteur Linky, PDL pour les autres compteurs)
  • la puissance du compteur
  • l’énergie utilisée pour le chauffage, la cuisson, et l’eau (électricité, gaz ou autres)
  • le nombre de personnes habitant dans le logement
  • les équipements (machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle, piscine, climatisation…)

Ensuite, pour bien comparer, il s’agit de prêter attention au prix du kWh, mais aussi à celui de l’abonnement.

Quels sont les coûts et les délais pour ouvrir un compteur d’électricité ?

Les coûts et les délais concernant l’ouverture d’un compteur d’électricité varient selon votre situation.

Pour une mise en service standard (sous 5 jours ouvrés), le coût est de 13,94 €. Si vous y prenez en retard et que vous avez besoin d’une mise en service, sous deux jours ouvrés, dite express, le tarif est de 52,90 €. Enfin, pour ceux qui ont besoin d’une mise en service urgente, le même jour, le prix plus onéreux : 67,87 € pour les clients disposant d’un compteur nouvelle génération, Linky ; 148,72 € pour les compteurs électromécaniques ou électroniques.

Pour plus d’informations sur l’ouverture d’un compteur EDF, vous pouvez consulter cette page.

Écrit par notre partenaire Papernest

Publication originale le 26 septembre 2022, mise à jour le 27 octobre 2022

Sujet(s):

Articles recommandés