L’esprit de Noël 2 : Solidarité et senior

Esprit de Noël 2 Solidarité

Mis à jour il y a 5 mois

Après s’être intéressé au don, en cette période de Noël, intéressons-nous à la solidarité intergénérationnelle et à la population des « ainés ». Plus récemment est apparu le terme de « silver économie » (celle des « cheveux gris » comme aurait dit Michel Sardou…). Elle est promise à une croissance soutenue, ne serait-ce que pour des raisons purement démographiques. L’occasion de faire également un focus sur le Groupe-Zephyr, fondateur de l’enseigne « Senior Compagnie » qui emprunte 1 million d’euros sur WeShareBonds.

La solidarité au cœur des dépenses de l’Etat

 

Le débat actuel sur la réforme des retraites, aura au moins mis en avant le caractère crucial de ce mécanisme mis en place de manière globale à la Libération. De fait, les retraites représentent de loin le premier poste de dépenses de l’Etat, et la tendance ne risque pas d’être démentie dans un futur proche… Cela malgré un âge de départ à la retraite qui dans les faits dépasse déjà les 60 ans.

Noël 2 Solidarité et senior

Source : Trésor/ Insee/ WeShareBonds

Esprit de Noël 2 Solidarité

Source CNAV – SNCCP

 

La raison est avant tout le vieillissement de la population : en 1968, 1 français sur 8 avait plus de 65 ans. C’est désormais 1 français sur 5. Sur la même période les français ont gagné 10 ans d’espérance de vie 85,4 ans (vs 75,2 ans) pour les femmes, et 79,5 ans pour les hommes (vs 67,8 ans).

 Esprit Noël 2 Solidarité

Source :Insee – WeShareBonds

 

La « silver » économie

 

D’un autre coté en plus de cette augmentation du nombre de « senior », l’espérance de vie en bonne santé continue de s’améliorer. Pour une personne de 65 ans, l’espérance de vie en bonne santé s’élevait ainsi en 2014 : à 75,7 ans pour les femmes et 75,4 ans pour les hommes. Soit une amélioration de plus d’un an supplémentaire par référence aux chiffres de 2010.

Ces « seniors » ont leur propre mode de consommation. Ils représenteraient, rien qu’en France, un marché à part entière de 130 milliards d’euros. Le CRÉDOC a publié une étude sur le sujet en optant pour une définition assez large de la population concernée : « ménages où la personne de référence a plus de 50 ans ». Si la consommation à tendance à chuter après 65 ans, le Credoc distingue 4 typologies au sein d’une population non homogène avec des comportements d’achat qui évoluent avec l’âge : :

Les ménages de seniors actifs (36 % des foyers seniors)
Composés d’un couple avec au moins une personne travaillant. Ils représentent 46 % de l’ensemble des revenus des seniors. Ils ont le niveau de consommation le plus haut des « seniors » : transports, restauration, communication, habillement ou loisirs.

Les jeunes retraités de moins de 70 ans (26 %). Avec un niveau de consommation encore élevé rapporté au revenu. Ils sont souvent en bonne santé, continuent de voyager, de sortir et investissent dans les équipements de la maison.

Les ménages de retraités âgés en couple (18 %)
Malgré des ressources financières relativement élevées, leur niveau de consommation baisse par rapport aux actifs. Leur premier poste de dépenses est l’alimentation. Les dépenses de santé et d’assurances sont privilégiées avec un moindre intérêt pour les loisirs, ou l’habillement. Ils privilégient des services dont l’usage est spécifiquement adapté pour leurs besoins.

Les retraités âgés seuls (20 %)
Malgré leur épargne, ils sont moins à l’aise financièrement leur consommation est faible. Centrés sur les services à domicile, le logement et les assurances.

Au total la population des seniors (que l’on classifie également parfois selon des critères d’autonomie : actifs, fragiles, en perte d’autonomie, dépendants) représente une part importante de la consommation.

Esprit de Noël Solidarité et senior

Source :Insee -Credoc – WeShareBonds

Le Groupe Zéphyr emprunt 1M€ sur WeShareBonds

 

Le groupe Zephyr qui emprunte 1M€ sur WeShareBonds, aborde le marché des « seniors » en s’attaquant à un problème majeure : celui de l’autonomie des personnes âgées qui devient un véritable enjeu dans les société occidentales.

En 2007, Nicolas Hurtiger a fondé l’enseigne Senior Compagnie pour entreprendre dans le médico-social et évoluer ensuite vers la santé. La construction de ce modèle repose sur une conviction forte : l’indispensable maintien du lien social pour permettre à la personne âgée de vivre pleinement son projet de vie au domicile.  L’entreprise a été lauréate de nombreux prix et a été élue cette année pour la 3ème année consécutive leader des services aux personnes âgées et handicapées par le magazine Capital.

Le groupe a souhaité couvrir l’ensemble des services à la personne via des offres complémentaires :

  • Senior Compagnie : enseigne historique du groupe qui repose sur une approche humaine de l’aide à domicile. Senior Compagnie compte 90 agences en France dont 13 détenues en propre par le Groupe.
  • Libelia : acquise en 2016, spécialisée dans l’accompagnement véhiculé sur-mesure des personnes en perte d’autonomie
  • SynergieMed : acquise en 2017, cette société est spécialisée dans la prestation de soin (médical) à domicile.
  • Free Dom : enseigne acquise en 2018, propose des prestations diversifiées visant à soulager le quotidien des particuliers (ménages, garde, maintien à domicile…). Le réseau Free Dom est certifié Qualicert depuis mai 2013. FreeDom possède 60 agences en France dont 6 détenues en propre par le Groupe.

 

Le Groupe a réalisé en 2018, un chiffre d’affaires consolidé de 12,9m€, pour un EBE de 0,7m€, et projette de réaliser sur l’exercice 2019, un chiffre d’affaires consolidé de 13,2m€, pour un EBE de 0,9m€, soit une marge de 7%. Le montant levé sur WeShareBonds au niveau de la holding du groupe, permettra de refinancer un ensemble de prêts bancaires et de financer l’acquisition d’une agence.

Publication originale le 26 décembre 2019, mise à jour le 22 janvier 2020

Sujet(s):

Articles recommandés