Micro crédit : mode d’emploi

Tout ce qu’il faut savoir sur le micro crédit

Mis à jour il y a 2 semaines

Le micro crédit est un prêt de faible montant qui est accordé à des personnes qui sont exclues du système bancaire ou dont les capacités de remboursement sont jugées insuffisantes. Comment fonctionne le micro crédit  ? Qui peut en bénéficier  ? Qu’en est-il des montants octroyés par ce financement  ?

Qu’est-ce que le micro crédit ?

Par définition, le micro crédit est un financement qui permet aux personnes qui sont exclues du système bancaire de bénéficier d’un prêt. Comme son nom l’indique, le micro crédit permet d’accéder à des sommes relativement faibles dont le montant varie entre 300 et 5000 euros. Cependant, il est possible dans certains cas d’emprunter jusqu’à 25 000 euros. Toutefois, afin de bénéficier d’un prêt aussi important, il faut s’adresser à des réseaux spécialisés.

Quels sont les différents type de micro crédit ?

Beaucoup de gens l’ignorent, mais il existe en France deux types de micro crédit dont les objectifs diffèrent : le micro crédit personnel et le micro crédit professionnel.

Le micro crédit personnel

Bien qu’il soit d’ordre « personnel », il est important de savoir que ce financement doit souvent avoir un lien avoir un lien avec un projet de réinsertion professionnel. Le micro crédit se distingue donc du crédit à la consommation. 

Le micro crédit personnel a généralement un lien avec l’emploi ou la mobilité. Il est possible de demander un micro crédit afin de réparer votre voiture afin de vous rendre au travail ou vous pouvez également souscrire à un micro crédit dans le but de payer une formation professionnelle par exemple.

Depuis février 2022, le montant du micro crédit accordé à une personne physique pour la réalisation d’un projet d’insertion est plafonné à 8000 euros. Le taux d’intérêt de ce mini prêt instantané est fixé par le prêteur et il dépend de la viabilité du projet. Enfin, en ce qui concerne la durée de remboursement, elle est désormais de 7 ans maximum.

Le micro crédit professionnel

En ce qui concerne le micro crédit professionnel, il permet de financer le rachat, la création ou la consolidation d’une entreprise artisanale ou commerciale. Le montant de ce financement est désormais plafonné à 12 000 euros et seules les entreprises de 3 salariés au moins peuvent en bénéficier.

Quant au taux d’intérêt de ce type de prêt, il est fixé par le prêteur et il dépend de la viabilité du projet. Enfin, la durée de remboursement du micro crédit professionnel est de 5 ans maximum même s’il est possible de le rembourser par anticipation.

À qui s’adresser pour demander un micro crédit ?

Beaucoup de gens l’ignorent, mais il n’est pas possible de demander un micro crédit directement à sa banque. En effet, afin de bénéficier de ce financement, il faut s’adresser à un organisme habilité. L’organisme analyse vos capacités de remboursement ainsi que votre projet. Si votre situation financière le permet, un dossier de demande de micro crédit est constitué.

Il s’agit là de la procédure standard ; toutefois, il est possible depuis quelques années de faire une demande de crédit en ligne rapide. En effet, de nombreux organismes de crédit permettent désormais d’obtenir son financement simplement et rapidement. C’est le cas par exemple de Finfrog.

Qu’en est-il des réseaux d’accompagnement des porteurs de projet ?

Il existe un grand nombre de réseau d’accompagnement auxquels il est possible de s’adresser dans le but de bénéficier d’un micro crédit personnel ou professionnel. Pour le micro crédit personnel, il est possible de contacter un centre communal d’action sociale, une association à vocation sociale, d’insertion ou de lutte contre l’exclusion. Parmi les associations les plus connues, on peut citer : la Croix-Rouge, Les restos du Cœur, le Secours Catholique, etc.

Dans le cas du micro crédit professionnel, ce sont les réseaux associatifs spécialisés qui accompagnent l’emprunteur durant tout le processus ; depuis la demande jusqu’au remboursement du prêt. Il est également important de savoir que certains établissements bancaires agréés par le Fonds de Cohésion Sociale peuvent octroyer des micro-crédits.

Les établissements bancaires agréés interviennent après que les associations aient examiné la demande de prêt. Les banques prennent alors la décision d’octroyer ou pas le crédit en fonction de la situation personnelle de l’emprunteur.

Article rédigé par l’équipe de Finfrog

Publication originale le 9 septembre 2022, mise à jour le 9 septembre 2022

Sujet(s):

Articles recommandés