Coronavirus : que pensent les entreprises ?

Mis à jour il y a 7 mois

A l’instar de nombreux pays, l’économie française est entrée en confinement depuis plus d’un mois, et se trouve encore à mi-chemin de la période prévue. La situation évolue au jour le jour, et il est parfois difficile de se projeter. Nous nous sommes intéressés à plusieurs enquêtes sondant les entreprises face au coronavirus :

  • celle du CPME – L’impact du Covid-19 sur les TPE-PME (auprès de 3416 dirigeants adhérents du 2 au 12 avril 2020),
  • celles du Comité Richelieu (enquêtes 24-29 mars et 8 au 13 avril 2020),
  • le sondage OpinionWay pour le compte de l’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE, avril 2020),
  • l’enquête périodique « Observatoire Banque Palatine » réalisé par Opinion Way – 96ème édition – 23 mars au 3 avril 2020 auprès de PME/ETI de 15m à 500 m d’euros de CA, et
  • le suivi quotidien de l’Opinion des français pendant la crise sanitaire OpinionWay pour les Echos

Une activité et une confiance très impactées

Concernant les entreprises sondées par la CPME :

  • 65% étaient fermées, dont 49% sur décision administrative
  • 92% connaissaient une baisse de leur chiffre d’affaires, dont une majorité une baisse supérieure à 50%
  • 55% se déclaraient inquiètes d’un risque de faillite

L’enquête du Comité Richelieu faisait état quant à elle de 80% d’activité partielle (dont 19% d’inactivité totale).

Sur l’échantillon de l’UAE :

  • 50% connaissaient une baisse de plus de 50% de CA en mars 2020 (vs mars 2019)
  • Une majorité trouvaient le critère de d’éligibilité au fonds de solidarité plutôt équilibré
  • 71% se déclarent déjà impactés, 59% inquiets pour la continuité de leur activité et dans une situation plus précaire (58%) que les autres professionnels
  • Mais 68% n’envisagent pas de liquidation judiciaire du fait de la crise

Concernant l’Observation Banque Palatine visant les PME/ETI de plus de 15m d’euros de CA :

  • Une chute brutale de la confiance à 6 mois est observée, seuls 22% des entrepreneurs restant confiants pour leur entreprise (et seulement 4% pour l’économie française en général, et 3% pour l’économie mondiale)
image.png
  • 80% s’estiment néanmoins suffisamment solides financièrement
    • seuls 16% estiment l’environnement propice à des investissements (ce chiffre était de 66% en janvier 2020)
    • par ailleurs 69% ont modifié leur plan du fait du Covid-19 avec un impact divers suivant les sujets
image.png

Concernant le baromètre quotidien des Echos auprès des français (portant sur diverse questions, y compris non économiques) l’opinion est assez stable depuis le début du confinement concernant une dégradation future de la situation :

  • 90% pensent que la situation de l’économie française va se dégrader
  • 64% le pensent pour la situation spécifique de leur entreprise (parmi les salariés)
  • 53% le pensent concernant leur situation financière personnelle

Gestion des salariés

Pour la CPME, et les entreprises en activité, 59% ont eu recourt au télétravail (19% pour l’ensemble des salarié), et 41% prévoyaient d’imposer la prise de congés payés dans les limites prévues.

Retards de paiement, relations clients/fournisseurs

Selon la CPME :

  • 39% se trouvaient face à des retards de paiement, principalement du fait de clients privés
  • De leur côté seule la moitié déclaraient payer elles-mêmes à temps, 16% avaient même reporté l’ensemble des paiements

Pour le Comité Richelieu :

  • 26% faisaient état d’annulations de commandes, ou d’annulations de livraisons
  • La réduction des délais de paiement était une priorité pour 51%, qui privilégiaient par ailleurs de reports plutôt que des annulations de commande (43%)

Usage des mesures de l’Etats et projections

Sur les entreprises face au coronavirus suivies par la CPME :

  • 83% avaient eu recours au chômage partiel (5% supplémentaires l’envisageaient prochainement)
  • 51% avaient demandé des reports d’échéance (18% le prévoyaient)
  • 60% des TPE avaient fait appel au fonds de solidarité (14% le prévoyaient)
  • 28% avaient demandé le PGE (21% le prévoyaient)

Sur les entreprises face au coronavirus suivies par le Comité Richelieu :

  • 91% étaient satisfaites des mesures de report de l’état, mais réclamaient une accélération des mesures (remboursement chômage partiel, report d’échéances de TVA)
  • 98% espéraient des mesures de soutien de l’Etat pendant 6 mois ou plus, avec un focus sur la préservation de leur trésorerie

Sur l’échantillon de l’UAE :

  • Une majorité trouve le critère de d’éligibilité au fonds de solidarité plutôt équilibré
  • 74% trouvent que le gouvernement se focalise plus sur le sort des grandes entreprises que des petites

La relation avec les banquiers et les assureurs

Concernant l’échantillon de la CPME :

  • 2/3 des entreprises avaient fait appel à leur banquier, dont 80% ayant eu le sentiment d’avoir été soutenues
  • 1/4 avaient sollicité leurs assureurs, mais 76% avaient reçu une réponse non satisfaisante

Concernant le Comité Richelieu et l’usage du PGE :

  • Seules 21% n’avaient pas sollicité le PGE (dont 16% exclus), 79% prévoyant d’y faire appel (42% déjà fait)
  • Concernant le PGE, 63% voyaient un décalage entre les annonces et la réalité de terrain (manque d’information, préférence des banques pour une garantie à 100%)
  • 80% considéraient l’inconnue sur le niveau des taux en cas de prolongement au-delà d’un an comme une source d’inquiétude et d’anxiété

Sources :

o https://www.cpme.fr/espace-presse/communiques-de-presse/enquete-cpme-limpact-devastateur-du-coronavirus-sur-les-tpe-pme
o https://www.palatine.fr/cercle-des-dirigeants/observatoire-des-eti.html
o https://www.opinion-way.com/fr/component/edocman/opinionway-pour-uae-le-roch-les-mousquetaires-les-auto-entrepreneurs-face-a-l-epidemie-de-covid-19-avril-2020-2/viewdocument/2269.html?Itemid=0
o https://www.opinion-way.com/fr/component/edocman/opinionway-pour-les-echos-covidirect-vague-20-20-avril-2020/viewdocument/2273.html?Itemid=0
o http://www.comite-richelieu.org/pret-garanti-letat-pge-entreprises-innovantes-reclament-plus-de-clarte-dengagement-de-visibilite/
o http://www.comite-richelieu.org/entreprises-innovantes-estiment-mesures-sens-relance-devra-etre-pensee-duree/

Publication originale le 21 avril 2020, mise à jour le 22 avril 2020

Sujet(s):

Articles recommandés