Suivi du marché


Marché en spot

 FranceImmobilierBelgique
Projets en cours de financement
29191
Montant en collecte5454k€6425k€
265k€
Nouveaux projets700
Taux moyen6,07%
9,55%
Montant moyen en collecte
196k€
621k€
Maturité moyenne62 mois18 mois

YTD

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
61 181k€32 817k€
5 037k€
Projets financés5248023

2015 to date

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
94 717k€62 367k€
9 189k€
Projets financés93515455
Taux de défaut1,28%

Crowdlending


  • Si le crowdlending présente des risques importants, notamment pour les prêteurs, il pourrait bien être le moyen d’éviter les crises financières à l’avenir.  D’ailleurs, une bulle de crédit dans un avenir proche n’est pas impossible, en témoigne la hausse continuelle des prix de l’immobilier et le niveau bas quasi historiques des taux hypothécaires. Et, bien que la régulation se soit endurcie, un problème majeur persiste, à savoir le risque supporté par les parties. En effet, celui-ci est sur l’épargnant et non sur les banques ou leurs employés, ces derniers ayant tant à gagner et si peu à perdre. Dans ce contexte, difficile de résister. De plus, le gouvernement est amené à jouer son rôle de prêteur en dernier ressort.
    Alors en quoi le P2P Lending peut-il changer cela ? Simplement en transférant le risque sur l’individu, qui décide lui-même d’investir dans tel ou tel projet et d’en assumer les conséquences. Par exemple, si l’on avait mis les individus face à la hausse du prix de l’immobilier, ils auraient probablement exigés des taux d’intérêts plus élevés, ce que les banques n’ont pas fait en 2008. (Can fintech prevent the next crisis ?)
  • ID Analytics a mis en place un consortium appelé « Online Lending Network » pour lutter contre l’un des principaux problèmes des plateformes de crédit en ligne, les fraudes (le nombre de comptes frauduleux a plus que doublé). Cette nouvelle est intéressante en ce que le consortium a été rejoint par tous les acteurs principaux du marché et va probablement donner des résultats probants.
    Concrètement comme cela va t-il changer la donne ?
    ID Analytics a crée une base de données centralisée stockant en temps quasi réel les nouvelles demande de crédit sur les différentes plateformes ce qui va permettre de lutter contre la technique de fraude la plus utilisée, le « loan stacking ».
    Le « loan stacking » (stacking signifie empilage) consiste à créer de multiples demandes de crédit sur les différentes plateformes en un temps réduit de façon à dépasser le temps de transmission des données et la vérification des demandes de crédits sur d’autres plateformes. Ainsi, le fraudeur se retrouve avec beaucoup de crédits et ne les remboursera jamais. (New consortium of online lending leaders aims to combat fraud)

Economie


  • L’inflation dans la zone euro a encore légèrement accéléré en octobre, les prix progressant de 0,5% sur un an, taux le plus élevé depuis 27 mois. Il est même supérieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui visaient 0,4%, toujours loin des 2% demandés par la BCE. L’inflation sous-jacente, révélatrice de la tendance se situe à 0,8%. Enfin, malgré le ralentissement de la baisse des prix de l’énergie, ceux-ci continuent de freiner l’inflation. (Zone Euro : l’inflation accélère en octobre)

Voir les commentaires