Suivi du marché


Marché en spot

 FranceImmobilierBelgique
Projets en cours de financement
2290
Montant en collecte3 275k€3 670k€
0
Nouveaux projets410
Taux moyen6,65%
9,89%
Montant moyen en collecte
149k€
408k€
Maturité moyenne58 mois16 mois

YTD

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
40 767k€
26 898k€
6 273k€
Projets financés3925534

2015 to date

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
74 296k€
56 808k€
10 425k€
Projets financés80312966
Taux de défaut4,11%

Fintech


  • Selon une analyse de Business Insider, les startups britanniques dans la fintech annoncent au moins 40£ millions d’investissements en un peu plus d’un mois, malgré le référendum sur l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne. Comme la plupart de ces deals ont commencé il y a plusieurs mois, ceci ne représente pas le meilleur indicateur de la confiance des investisseurs post-Brexit. Cependant, ce chiffre indique néanmoins que la plupart des entreprises n’ont pas été réfractaires à leurs engagements précédents. (UK fintech startups raised £40 million in July, showing Brexit hasn’t killed the hot sector)

Crowdfunding


  • Boursorama a publié cette semaine une fiche technique sur le crowdfunding immobilier, reprenant ses avantages (horizon de l’investissement court, rendement annuel élevé, pas de frais d’entrée ni de frais de gestion etc) ainsi que ses risques (pas de défiscalisation et perte éventuelle de la totalité de la mise). L’article relaie aussi quelques bons conseils pour choisir sa plateforme et les projets à financer. (Le crowdfunding immobilier) 

Le Point Bourse


CAC 40 : 4 409 points / -0,69%

Le mois d’août commence à peine et se retrouve déjà entaché de la volatilité qu’on lui connait. Le CAC 40 a fait le yo-yo entre sa résistance historique de 4 477,44 points et son support rond des 4 400 points. Il finit, sous le poids des valeurs bancaires, à 4 409 points.

En effet, en ce premier août sont tombés les résultats des tests de l’ABE. Sur les 51 banques à avoir testé leur résistance aux chocs économiques, Monte Paschi est la seule véritablement défaillante. En revanche, on dénombre des scores très inférieurs aux attentes. Unicrédit est la première visée, elle perd 9,4% sur la séance et la Société Générale fini en baisse de 3,67% dans une inquiétante volatilité.


Voir les commentaires