Suivi du marché


Marché en spot

 FranceImmobilierBelgique
Projets en cours de financement
21100
Montant en collecte4010k€2670€
0k€
Nouveaux projets210
Taux moyen6,18%
9,40%
Montant moyen en collecte
201k€
267k€
Maturité moyenne51 mois16 mois

YTD

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
47 920k€29 762k€
4 247k€
Projets financés4476721

2015 to date

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
81 455k€
59 312k€
8 399k€
Projets financés85814153
Taux de défaut1,28%

Epargne et placements


  • Que choisir entre les obligations côtées et les obligations non côtées de PME ? Il est certain que les obligations de grandes entreprises  – plus complexes que les actions d’entreprises – présentent une liquidité plus importante, bien qu’elles le soient de moins en moins. Ceci est dû à l’évolution réglementaire qui a contrainte les banques à abandonner le rôle de « market maker ». A ce titre, en 2014, un investisseur mettrait sept fois plus de temps qu’en 2007 à se dégager d’une ligne obligataire. Mais la première question à se poser est celle de la possibilité ou non de vendre ses obligations avant qu’elles n’arrivent à maturité. Une fois cette question posée, la comparaison porte sur la nature de l’analyse à effectuer, le taux d’intérêt et le niveau de risque. Tache peu aisée à laquelle les plateformes de financement participatif vont contribuer.
    (Des obligations cotées de grandes entreprises ou des obligations non cotées de PME)

fintech


  • Démocratiser la blockchain, voilà le pari des deux jeunes créateurs de BlockchainFrance. Plus qu’un simple moyen de paiement sur internet, la blockchain leur apparaît comme un enjeux sociétal, permettant à terme d’enrayer les inégalités. Elle pourrait également permettre la transition énergitque en favorisant l’échange d’énergie local sur des réseaux micro-grids, préparant l’avènement des producteurs-consommateurs ou accéler la révolution de l’Internet des Objets, en fournissant aux objets un moyen de communication machine à machine sans intermédiaire ni capture des données. La question principale à régler : celle de la confiance. (L’enjeu de la blockchain pour nos sociétés)

Crowdfunding


  • Les autorités chinoises ont décidé de recourir au crowdfunding pour secourir l’un des monuments les plus vieux et les plus visités du monde, fierté du peuple chinois : la Grande Muraille de Chine. Loin de suffire pour la restauration et la protection du monument vieux de 23 siècles, les 253 millions d’euros déboursés par les autorités chinoises seront complétés grâce à la campagne menée par la plateforme Tencent qui vise une collecte de 1,5 millions d’euros. Chose peu aisée, tant les chinois manquent de confiance en leur gouvernement, en témoigne la critique d’un internaute : « il n’y a plus d’argent dans le budget de l’Etat ? Il suffit de prendre un peu d’argent chez les officiels corrompus » 
    (Le crowdfunding au secours dans la Grande Muraille)

Voir les commentaires