Suivi du marché


Marché en spot

 FranceImmobilierBelgique
Projets en cours de financement
1890
Montant en collecte4290k€2620€
0k€
Nouveaux projets400
Taux moyen5,77%
9,35%
Montant moyen en collecte
252k€
262k€
Maturité moyenne53 mois16 mois

YTD

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
52 977€30 562k€
5 037k€
Projets financés4756923

2015 to date

 FranceImmobilierBelgique
Montant levé à date
86 513k€60 112k€
9 189k€
Projets financés88614355
Taux de défaut1,28%

Deutsche Bank


  • La Deutsche Bank – catégorisée banque systémique – se révèle être un véritable casse-tête pour Angela Merkel. En effet, la Chancelière allemande refuse que Berlin vienne en aide à l’établissement financier et a de bonnes raisons à cela, intérieure et européenne. Intérieure notamment parce que cela se passe dans le pays le l’ordolibéralisme et que les élections approchent ; extérieures, parce qu’après avoir fait la leçon aux mauvais élèves européens, l’Allemagne ne peut pas se permettre de se retrouver dans une situation semblable. Mais cette attitude pourra-t-elle tenir ? Une fusion avec la Commerzbank comme solution ? En tout cas, le gouvernement allemand ne pourra pas faire l’économie d’une remise en cause plus globale de sa politique.
    (Deutsche Bank : un dilemme cruel pour Angela Merkel)

Epargne et placements


  • Colère des distributeurs d’assurance-vie : le projet de loi Sapin II repasse cette semaine devant l’Assemblée Nationale et prévoit – en cas de validation – que le Haut Conseil de Stabilisation Financière (HCSF) puisse directement intervenir dans la fixation des taux annuels de rendements des fonds en euros des contrats d’assurance-vie, soit près de 70% des encours. Cette « intrusion » des pouvoirs publics émane d’une inquiétude concernant l’insuffisance d’ajustements à la baisse des rémunérations des contrats d’assurance-vie.
    (Ces menaces qui font trembler l’assurance-vie)

Voir les commentaires