Placements de trésorerie : Pensez au crowdlending !


Le dirigeant de PME est régulièrement confronté à la nécessité de financer son activité et son développement : levée de fonds, emprunts bancaires, découverts ou affacturage, sans compter le crowdfunding. Les instruments ne manquent pas à sa disposition. Pourtant une bonne gestion financière implique de gérer à la fois l’actif et le passif du bilan. Le directeur financier, où dans certaines structures le trésorier, se doivent d’optimiser l’utilisation de cette trésorerie et la gestion de flux. Il doit s’impliquer dans la recherche de fonds mais également optimiser les placements de trésorerie sans gêner l’activité quotidienne de la société. À ce titre, le crowdlending est une solution pour le trésorier d’entreprise pour placer les liquidités excédentaires, notamment dans un environnement de taux bas.

placements de trésorerie des entreprises, investissement court terme, placement de trésorerie, placement de trésorerie définition, placement de tresorerie entreprise, placement financier pour les nuls, placement très court terme, placement tresorerie, placement tresorerie entreprise, placements financiers court terme, taux des placements, trésorerie disponible

Un nouvel outil pour les placements de trésorerie face à des taux bas

Dans un environnement de taux très bas, placer sa trésorerie à court terme, peut parfois être considéré comme un exercice fastidieux ou presque inutile. Si les grands groupes font appel à des stratégies abouties (« cash-pooling » entre filiales par exemple) avec leurs partenaires bancaires, sur des montants importants, la problématique d’une PME est tout autre.
Placer sa trésorerie ne doit pas devenir un exercice chronophage où le produit du placement de trésorerie court terme couvre tout juste le coût des moyens mis en œuvre.
Par ailleurs lorsqu’on s’intéresse à un horizon court terme, il faut être certain de pouvoir gérer la liquidité de ce placement financier à court terme et la disponibilité des flux : la punition ultime serait de devoir emprunter à un taux supérieur des fonds placés ailleurs, et non immédiatement disponibles pour financer l’exploitation en cas d’apparition de nouveaux besoins de financement au niveau de l’activité.

Le crowdlending : viser des rendements bruts de 6%/an

Le crowdlending peut offrir un outil intéressant pour le trésorier d’entreprise à plusieurs titres :

  • Des rendements bruts visés de l’ordre de 6%/an
  • Une liquidité gérable et appréhendée à court terme grâce à des placements sur des maturités de 12 à 60 mois, mais avec un système de prêts amortissables qui permet des séquences régulières de flux entrants.
  • De ce fait la possibilité de mettre facilement en place des stratégies de « roll-out » (ou de replacement sur de nouveaux projets) avec des arbitrages réguliers.
  • L’optique de placer sur un sous-jacent de PME, éventuellement dans des secteurs connexes à la propre activité de l’entreprise offrant ainsi la possibilité d’une bonne appréciation de l’emprunteur et du risque associé
  • La possibilité de placer des montants même limités en répartissant sur un maximum de projets afin de diversifier
  • Un marché dont la profondeur se développe grâce à la forte croissance du marché
  • Le crowdlending n’est ainsi pas réservé uniquement aux particuliers : légalement les personnes morales (holding ou entreprises) sont éligibles et les limites de montant par projet offrent désormais la possibilité de déployer des montants cohérents pour les trésoriers de PME.

Le crowdlending présente des produits de placement qui ne sont pas complètement liquides (absence de marché secondaire) avec une optique plutôt court/moyen terme, ne peut certes pas concerner l’intégralité de la trésorerie disponible, mais offre un outil ergonomique et transparent pour bâtir une stratégie dynamique de placement financier court terme.

Des outils ergonomiques à la disposition des trésoriers : le moteur WeBot

 

Par ailleurs, au delà du couple risque/rendement qui fait l’objet d’un sujet à part entière (voir notre article Le couple risque/rendement et la notion de risque) l’accessibilité et le coût de traitement font partis des principaux atouts du crowdlending.

Même les professionnels des « Edge funds » ne s’y sont pas trompés. Les statistiques du leader LendingClub montrent qu’ils participent de manière significative comme préteurs sur les plateformes de crowdlending dans le but d’optimiser la gestion de leur trésorerie via des stratégies automatisées.

Par essence les coûts liés au crowdfunding sont quasi-nuls pour les prêteurs : les frais de structuration sont à la charge de l’emprunteur, et les coûts éventuels de gestion de flux gérés électroniquement ne sont pas supportés par les prêteurs qui perçoivent des flux nets de frais sur leur compte. Reste à proposer des outils qui permettent une gestion au quotidien qui ne soit pas prohibitive en matière de traitement global et chronophage. Chez WeShareBonds, nous avons choisi de concevoir et de mettre à la disposition des prêteurs (qu’ils soient particuliers ou entreprises) le moteur de placement WeBot. Pour l’instant réservé à l’offre de WeShareBonds il offre plusieurs caractéristiques permettant de mettre en place une stratégie automatisée de placement en fonction de plusieurs critères :

  • Niveau cible de rendement
  • Montant maximum par opération / mois
  • Nature des placements acceptés : amortissable / in fine
  • Maturités visées
  • Niveau de risque maximum accepté (en fonction des ratings des projets)
  • Possibilité de mettre en place des prélèvements et replacements automatiques

Pour le trésorier d’entreprise qui ne doit par ailleurs pas perdre de vue la nécessité de diversification de ses placements de trésorerie, mais qui ne voudrait pas s’engager sur des horizons plus longs termes via des fonds de créances dédiés, WeBot offre l’opportunité de mettre en place via un outil professionnel une gestion dynamique des placements court terme en faisant appel au crowdlending, et à une stratégie détaillée pouvant être par ailleurs ajustée à tout moment. Nous sommes convaincus que ce type d’outils contribuera fortement à la croissance future du marché du crowdlending.


Voir les commentaires